Prestations

Troubles de croissance

troubles de croissanceAujourd’hui environ 5% d’enfants souffrent d’une croissance insuffisante et nécessitent une évaluation médicale.

Souvent, un âge osseux (radio de la main gauche) est d’abord effectué afin d’estimer le potentiel de croissance restant et de calculer le pronostic de taille adulte. L’examen médical ainsi qu’une analyse sanguine visent à écarter une maladie chronique sous-jacente (maladie cœliaque, insuffisance rénale, etc.) et de rechercher un trouble hormonale, notamment un déficit en hormone de croissance. L’évaluation permet de distinguer les enfants avec un problème passagère (retard constitutionnel, retard pubertaire simple, etc.) ou bénin (petite taille familiale simple) de ceux avec une pathologie plus sévère, qui devraient être traité – souvent par l’hormone de croissance.

L’hormone de croissance :

L’hormone de croissance humaine est le seul médicament qui influence spécifiquement la croissance chez l’enfant. Depuis 1985 elle est entièrement fabriquée d’une manière synthétique, c'est-à-dire qu’il n’y a pas de source animale ou humaine (extraits hypophysaire). Le médicament est appliqué tous les soirs par un stylo d’injection avec une aiguille extrêmement fine, ce qui rend le traitement peu douloureux et bien toléré même par les enfants pré-scholaires. L’hormone de croissance est un médicament avec une bonne efficacité permettant un gain de 10 à 15 cm si le traitement n’est pas instauré trop tard. L’hormone de croissance est bien supporté par les enfants et les effets secondaires sont très rares . Pour des raisons éthiques et financières (le médicament est cher), le traitement est réservé aux enfants avec un trouble de croissance bien défini. Il s’agit des indications suivantes :

  • Carence / Déficit en hormone de croissance prouvé
  • Retard de croissance intra-utérin (petite taille ou poids à la naissance) sans rattrapage
  • Syndrome de Turner
  • Mutation du gêne SHOX
  • Insuffisance rénale

A noter que le médicament doit être prescrit par un pédiatre spécialisé en endocrinologie pédiatrique. Le traitement est remboursé par l’assurance invalidité ou l’assurance maladie (assurance de base) – selon le cas.

 

 
Visites: 22367 (1)